RÈGLES POUR LA DIRECTION DE L’ESPRIT

Quand une assemblée d’élus s’endort, pour réveiller l’assistance et les passions, rien de tel que d’aborder les thèmes des Gens du voyage (voir l’article « 2 mots en 3 actes ») ou des éoliennes (voir l’article « Plan climat : les éoliennes en question »). Ça marche à tous les coups.

L’illustre René Descartes, père du raisonnement scientifique occidental, préconisait dans son ouvrage « Règles pour la direction de l’esprit » rédigé en 1629: « [Que] celui qui veut chercher la vérité des choses songe seulement à développer la lumière naturelle de la raison. »

C’est ce que nous vous proposons de faire au sujet des éoliennes. Nombre de Communes du Sud Touraine ont actuellement des projets d’installation. Beaucoup d’autres en auront dans les années à venir. Vu comme on est ventés dans les hauts de Descartes, il n’est pas impossible qu’un jour ce type de projet voit le jour aussi dans notre Commune.

Aussi pour ne pas être emportés par les passions de l’âme et en complément de nos premiers articles (voir les articles « Le plan climat territorial » et « Plan climat : les éoliennes en question »), nous vous proposons de traiter le sujet de l’éolien en 3 articles :

  • Celui-ci présentera le contexte national, régional, départemental et local de l’éolien
  • Le deuxième donnera la parole aux promoteurs du projet d’éoliennes de la Commune de Bridoré (voir l’article « Une étude de moulins à vent »)
  • Le troisième enfin donnera la parole aux opposants locaux, constitués en association (Voir l’article « Les passions de l’âme »)

Commençons l’analyse du contexte national :

La France a pris des engagements pour réduire les émissions de gaz à effets de serre de 20% en 2020 par rapport à 1990, de baisser sa consommation énergétique globale de 20% en 2020 comparée à celle de 1990, et de porter la part de production énergétique électrique renouvelable à 23%.

Plus récemment en 2015 : avec la promulgation de la Loi sur la Transition Energétique pour une Croissance Verte, la France se fixe l’objectif encore plus ambitieux de produire 40% de son électricité de manière renouvelable à l’horizon 2030. Ces 40% de production d’électricité renouvelable devront représenter 32% de consommation finale d’énergie toutes énergies confondues.

Maintenant, il s’agit de savoir comment et où cette énergie renouvelable sera produite; et les solutions possibles, envisageables, productives risquent de modifier le quotidien de chacun de nous. Il faut en avoir conscience.

Voici le panorama au 30 septembre 2017 du bouquet des sources d’énergies renouvelables électriques installées en France (*) :

Nota:  PV pour solaire PhotoVoltaïque.

La part des énergies renouvelables électriques atteint 19.4% de l’ensemble de la production électrique. Très loin des 32% de renouvelables à horizon 2030 si on prend en compte toutes les énergies (gaz, pétrole, etc).

  • La production d’énergie de source hydraulique (barrages) en représente toujours plus de la moitié (56%)
  • La deuxième est de source éolienne pour environ un quart (24.5%)
  • La troisième est de source photovoltaïque solaire (11%)
  • Les autres (8.5%)

Après l’hydraulique, les deux technologies les plus matures aujourd’hui, à savoir l’éolien et le solaire photovoltaïque, représentent l’essentiel de la production.

Examinons maintenant de quelle manière la puissance installée d’énergie éolienne se répartit sur le territoire, comparée aux objectifs fixés aux Régions par elles-mêmes (*) :

Les Régions des Hauts de France et du Grand Est sont les plus avancées, même si elles ne sont encore qu’au ¾ des objectifs 2020 de leur SRCAE (schéma régional climat air énergie).

La Région Centre Val de Loire quant à elle est à 38% des objectifs fixés par son SRCAE. Et il ne lui reste plus que 3 ans si elle veut les atteindre en 2020.

Zoomons un peu plus sur la Région Centre Val de Loire (*) :

14%seulement de l’électricité consommée en Centre Val de Loire est de source renouvelable électrique, bien loin des 23% à atteindre nationalement en 2020. Et malgré le fait qu’aucune éolienne ne soit implantée dans le département d’Indre et Loire, l’éolien représente la première d’entre elles soit 71% du bouquet régional des capacités de production d’énergies renouvelables électriques du Centre Val de Loire.

Alors que toutes les autres sources d’énergies renouvelables électriques du Centre Val de Loire sont en septembre 2017 à quelques encablures de leurs objectifs 2020 (93% pour le photovoltaïque et 78% pour les autres) l’éolien en est bien loin avec 38% de l’objectif.

Zoomons un peu plus encore sur notre département d’Indre et Loire (**) :

L’hypothèse prise par l’étude universitaire de Polytech Tours est que les 15 384 GWh d’énergie consommée en Indre et Loire en 2010 soient réduits de 20% à l’horizon 2020, conformément aux engagements nationaux et régionaux.

L’objectif de 23% de production d’énergie renouvelable équivaut à une production d’énergie renouvelable de 2831 GWh, ce total prenant en compte une baisse de la consommation de 20%.

En 2014 la production d’énergie renouvelable en Indre et Loire était de 0.5%

Quel type d’énergies renouvelables pourrait être produit en Indre et Loire pour contribuer à l’atteinte des 23% ? Quelles sont les technologies à plus fort potentiel de production énergétique renouvelable du Département ? Voici ce qu’indique cette étude (**) :

La méthanisation est l’énergie renouvelable la plus prometteuse d’Indre et Loire, puisque nous sommes à forte dominante rurale. Nous ne disions pas autre chose dans notre article du 03 mai 2017 (voir l’article « Développement social et agricole »). Cette étude universitaire le confirme.

Hors solaire photovoltaïque diffus, installé sur le toit des habitations, commerces, entreprises, hangars, le photovoltaïque a un potentiel de production d’énergie bien inférieur à la méthanisation et à l’éolien.

Les deux gisements principaux du département d’Indre et Loire en énergies renouvelables sont donc de loin la méthanisation et ensuite l’éolien.

Autant dire que pour atteindre les objectifs de production de 23% d’énergie renouvelable dans le bouquet de production énergétique départementale, cela implique nécessairement d’implanter nombre de méthaniseurs et d’éoliennes en Indre et Loire.

De par la quantité et la qualité des leurs vents, quels sont les territoires d’Indre et Loire les plus propices à l’installation d’éoliennes ? Cette étude universitaire traite la question. Voici la carte des plus importantes et principales zones de développement de l‘éolien terrestre en 2012 du département :

Il apparait que le périmètre géographique de la communauté de Communes Loches Sud Touraine (CCLST) est très concerné par ces gisements éoliens de première importance. Ils sont siglés ZFE, Zones Favorables au développement Eolien.

Si nous zoomons encore plus sur cette carte, voici les Communes concernées au premier chef par cette ressource éolienne. Pour le nord de notre territoire :

Apparaissent principalement les Communes de Bournan, Dolus le Sec, La Chapelle Blanche Saint Martin, Le Louroux, Louans, Manthelan, Mouzay, Saint Bauld, Sepmes, Tauxigny et Vou.

Pour le sud de notre territoire :

Apparaissent principalement les Communes de Betz le Château, Charnizay, La Celle Guénand, Le Petit Pressigny, Saint Flovier et Verneuil sur Indre.

Si on ajoute les 4 Communes de l’ex communauté de Communes de Montrésor, ce ne sont pas moins de 21 Communes qui présentent un gisement éolien de première qualité. 21 Communes sur 68 que compte notre communauté de Communes.

Pour être complet et rester actuel, le 18 octobre 2016 à Bourges et compte tenu des objectifs fixés, le chargé de mission environnement représentant le Préfet de Région Centre Val de Loire a invité les opérateurs éoliens à prospecter en dehors de ces zones premières, partout où un site favorable pouvait voir le jour.

Pas étonnant donc que Gérard Hénault se dise assailli par les appels téléphoniques de « ces lobbyistes qui sont assez futés », par « le lobby des porteurs de projet éolien » (voir l’article « Plan climat : les éoliennes en question »). Futés ils le sont en effet, puisqu’ils ont identifié que le sud Touraine était particulièrement propice à la production d’énergie éolienne, et ils cherchent à en installer là où elles pourraient produire le plus d’énergie électrique renouvelable. Dingue non ?!?

Aujourd’hui sur le périmètre de la CCLST il n’y a pas une éolienne d’installée, pas encore de méthaniseurs même si quelques projets sont en cours. A moins que celui de la laiterie de Verneuil sur Indre fonctionne déjà.

Si la Région Centre Val de Loire veut respecter ses engagements, si le département d’Indre et Loire veut prendre sa part de l’effort à accomplir, les règles cartésiennes pour la direction de l’esprit conduisent à dire qu’au-delà des vapeurs esthétiques des uns et des autres, le territoire de la CCLST sera doté avant 10 ans de nombre d’éoliennes. Que ce soit bon gré ou mal gré. Nous prenons date.

Dans un prochain article, nous donnerons la parole au porteur du projet éolien de Bridoré, et pour que le l’exposé soit équilibré, nous donnerons la parole aux opposants du projet de Bridoré.

Ainsi, à partir de ces éclairages, peut-être pourrez-vous vous forger une opinion.

(*) Données extraites du baromètre 2017 des énergies renouvelables électriques en France publiées fin 2017 par OBSERV’ER (observatoire des énergies renouvelables), association à but non lucratif reconnue d’intérêt général, en partenariat avec l’Union Européenne, l’ADEME (Agence De l’Environnement et de la Maitrise de l’Energie) et la FNCCR (Fédération Nationale des Collectivités Concédantes et Régie).

(**) Etude universitaire 2015 2016 Polytech Tours, Université François Rabelais, dont le thème était « Comment le SIEIL peut-il s’inscrire dans le développement durable du territoire d’Indre et Loire ? » (voir l’article « Du tri des ordures au SIEIL »)

Les caractères en bleu sont des citations orales ou écrites

Voir article: pointez le titre, cliquez, et l’article s’ouvre

ISSN 2610-5942

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s